Toutes les étapes dans la fabrication du beurre

Le beurre fait partie des principaux éléments produits à partir du lait. Rappelons que le lait contient (dans la proportion de 3 à 5%) la matière grasse indispensable à la fabrication du beurre.

1ère étape de fabrication du beurre : l’écrémage du lait

Ces infimes globules qui sont en suspension dans le lait sont plus légers que le lait dans lequel ils se trouvent et ont tendance à remonter en surface. Ils forment alors une couche plus ou moins épaisse et jaunâtre : la crème.

Elle est nettement distincte du reste plus liquide, appelé le lait écrémé.

Bac de lait pour séparer la crème du lait écrémé
Séparation de la crème du lait écrémé avec des bacs à lait

Traditionnellement, on tirait parti de ce phénomène en versant du lait dans de grands bacs en acier inoxydable, peu profonds mais très larges. Après 24 heures, la crème effleure d’elle-même et il est facile de la séparer du lait écrémé. Mais ce système présente de graves inconvénients : les bacs, très larges, occupent beaucoup de place. L’affleurement est lent et incomplets (20 à 30 % de crème ne sont pas recueillis par ce moyen) ; enfin le lait, longtemps en contact de l’air, devient très vite acide et « tourne ».

Industriellement, on utilise des écrémeuses centrifuges, qui permettent une séparation instantanée et complète des deux éléments. Cette opération se fait le plus rapidement possible après la traite et permet d’obtenir des produits de qualité, tant en crème qu’en lait écrémé (utilisé pour l’alimentation des animaux à la ferme, ainsi que la fabrication de certains fromages).

Écrémeuse centrifuge
Écrémeuse centrifuge : procédé moderne de séparation

Si on travaillait la crème, au sortir de l’écrémeuse, on obtiendrait de la « crème Chantilly » (en rajoutant du sucre tout de même). Pour faire du beurre, il faut, au contraire que la crème fermente pendant un certain temps à une température déterminée ; c’est là une opération indispensable et délicate.

Le barattage et le conditionnement du beurre :

C’est alors seulement que la crème est versée dans une baratte. Là, les globules gras s’agglomèrent en grumeaux de beurre, tandis que le babeurre est éliminé. Le malaxage et le salage achève le travail précédent en supprimant complètement le babeurre et l’eau de délaitage. Le sel agit comme un antiseptique et donne un goût très particulier au « beurre salé » ou « demi-sel ».

Dernière étape de fabrication : le conditionnement
Tablette de beurre

Maintenant, le beurre est livrable, soit en grosse mottes rondes de plusieurs kilos, soit en plaquettes de 125, 250 ou 500 grammes, enveloppées dans du papier sulfurisé ou métallisé.

Originally posted 2012-09-06 21:29:41.

L'équipe de la rédaction

2 réflexions au sujet de “Toutes les étapes dans la fabrication du beurre”

    • Bonjour, il suffit de battre de la crème fraiche, pendant très très longtemps :), à la main ou au robot et vous obtenez un beurre maison. Attention, le beurre maison ne se conserve que quelques jours. Bonne journée Odile.

      Répondre

Laisser un commentaire